Représentations publiques

22 > 26 novembre 2022 // le festival Texte En Cours fête son dixième anniversaire avec un programme ambitieux…

Read More

Cie Corps Itinérants • Clara Villalba

FERUSA

C’est une vague, un marécage envoûtant qui vient nous bercer, nous conter les peurs, les craintes et les désirs. Trois compagnons de voyage : une danseuse, un comédien et un musicien vont traverser par le corps et la voix le chemin vers l’espoir. Celui de renaître. Celui de vivre ensemble. Pour seuls témoins, des suspensions lumineuses et une baignoire guideront le pas dans ce clair-obscur à la temporalité bouleversée.

FERUSA est une odyssée humaine qui amène une curiosité fondamentale : comment dans l’immensité du monde peut s’exprimer l’amour solidaire ?

 

Collectif V.1 • Tous nos ciels

TOUS NOS CIELS

De 1962 à 1984, plus de 2000 enfants réunionnais abandonnés ou non ont été arrachés à leur île par les autorités françaises et exilés dans des départements victimes de l’exode rural comme la Creuse, le Tarn, le Gers, la Lozère, les Pyrénées-Orientales, l’Hérault. Aussi appelé « l’affaire des Enfants dits de la Creuse », cet épisode de l’histoire française aura marqué une génération d’enfants coupés de leur famille d’origine, de leur culture, se retrouvant dès lors déracinés. Évoluant à travers une forme intimiste, trois comédiennes interrogent la destinée de Valérie Andanson, alors âgée de trois ans lorsqu’en 1966, elle est transférée avec ses cinq frères et sœurs de la Réunion à la Creuse. Entre fiction et réalité, son parcours intime constituera le fil rouge de la pièce, comme un écho à la voix des autres enfants exilés mais aussi à notre propre histoire.
Comment (re)construire son identité quand on a dû oublier ou renier jusqu’à ses origines ?
Quel héritage transmet-on quand on se sent soi-même déraciné ?
Malgré l’exil vers d’autres ciels, que reste-t-il en nous de notre point de départ ?

Le dispositif se veut proche du public, permettant d’évoluer et de s’adapter au sein d’espaces dédiés comme non dédiés ou en extérieurs protégés. Des extraits d’une interview sonore seront diffusés au cours du spectacle, permettant de livrer le témoignage authentique de Valérie Andanson, tout en questionnant la manière dont son parcours individuel fait écho à l’affaire d’État. Par une adresse directe, mêlant narration des faits, incarnation de situations et interrogations personnelles, les comédiennes invitent également à une réflexion partagée sur la manière dont cette affaire questionne notre rapport à nos origines dans la société d’aujourd’hui. Choisir une forme intimiste, c’est une manière d’inviter les spectateurs à une écoute active, une volonté de partager des moments qui permettent, aussi, d’aborder ce sujet avec le sourire.

Extrait
C’est ainsi que très vite, j’ai appris où se trouvait ma place. Loin de la Réunion et loin de ma famille qui s’effaçaient peu à peu de ma mémoire, jusqu’à disparaître complètement. Pourtant, quand j’écoute une musique, j’ai parfois l’impression de retrouver un air que fredonnait ma mère, ou mon père peut-être.

Coproductions
Théâtre de Nîmes, scène conventionnée d’intérêt national – danse contemporaine – art et création, Le Tracteur – Espace de champs culturels et atelier de fabrique artistique en Haute-Garonne, La FEDD – Fédération des enfants déracinés des DROM , le Collectif En Jeux.
Ce spectacle reçoit le soutien d’Occitanie en scène dans le cadre de son accompagnement au Collectif En Jeux.

Soutiens
Département de l’Hérault, La Bulle Bleue, Le Hangar Théâtre, La Cave’ Po, Cie la Grande Mêlée, Le Grand Rond, Kérenez.
En cours de discussion : Ministère des Outre-mer, Domaine d’Ô 3M