Contre-Feu • Louise Arcangioli

CE QU’IL ME RESTE

Cinq femmes entrent dans ce qu’il reste d’une maison pour y construire une table. Elles construisent depuis cette table l’espace scénique, psychique et poétique dans lequel élaborer une parole et reconstituer des souvenirs ; c’est un chantier, qu’elles lancent pour questionner et comprendre leur place de femmes dans la famille et la société.

« [C’est] l’irruption d’une prise de conscience. Irruption douloureuse, mais suivie d’une joie, d’une force particulière, d’un sentiment de délivrance, de solitude brisée », dit Annie Ernaux à propos de la lecture de Bourdieu. C’est ce choc ontologique et ce qu’il fait advenir que nous voulions mettre en scène. La lutte de ces femmes pour ne plus perpétuer l’histoire, pour venir perturber la répétition.

 

 

 

 


Résidence de Création •
Du 10 au 22 août 2020 / Les 14 et 15 septembre 2020 / Du 26 octobre au 12 novembre 2020.

• ANNULÉ
Dans le cadre
de la
Biennale des Arts de la Scène en Méditerranée
initiée par le
Théâtre des 13 vents CDN Montpellier.

LES 6 & 7 NOV. • 18:00
Réservations : artdramatique@montpellier3m.fr

Texte et mise en scène :  Louise Arcangioli
Assistantes à la mise en scène : Vanessa Bile & Anaïs Gournay

Avec : Alice Fulcrand, Anaïs Gournay, Agathe Heidelberger, Mathilde Jarry, Maija Nousiainen, Maika Radigales, Évelyne Corréard

Création lumières et vidéos : Jason Razoux
Régie : Marie Bonnemaison
Assistant technique : Mustapha Touil
Regard extérieur : Gildas Milin
© Romain Debouchaud

Avec le soutien de l’ENSAD de Montpellier – Hangar Théâtre, Métropole Montpellier Méditerranée.

CE QU’IL ME RESTE a été sélectionné à l’appel à projet Cluster 2020 organisé par le dispositif Prémisses Production.

Partager sur les réseaux sociaux